NOËL Sylvain, Alexandre

Par Huguette Juniet

Né le 3 décembre 1923 à Leucamp (Cantal), mort au combat le 20 juin 1944 au Pont- Rouge à Chaudes-Aigues (Cantal) ; ouvrier mineur ; résistant volontaire aux sein des Forces françaises de l’intérieur (FFI), maquis d’Auvergne.

Alexandre Noël est le fils d’Antoine, vannier et de Françoise Caze. Il devait probablement travailler à la mine de wolfram de Leucamp (Cantal) comme beaucoup de jeunes pour fuir le STO. La plupart des jeunes ouvriers de l’usine s’engagèrent dans la Résistance dans la 8e Compagnie du Mont-Mouchet. Le 5 juin 1944, avec de nombreux jeunes de la région et en camion, il rejoignit le Mont-Mouchet sous les ordres du Lieutenant Lac ou Lieutenant Fred de son nom de maquis.
Rescapé du Mont-Mouchet, il rejoignit à pied, accompagné d’un très grand nombre de Résistants le Réduit de la Truyère. Le 17 juin 1944, une très forte concentration de Résistants fut localisée en ce lieu par l’ennemi et le 20 juin 1944 le Réduit fut attaqué par la Wehrmacht appuyée par une puissante artillerie et un soutien aérien. Un violent combat opposa les troupes ennemies et les Résistants au Pont-Rouge au sud de Chaudes-Aigues. Plusieurs dispositifs de défense furent mis en place : Noël Sylvain et Ducos Robert furent placés sur les rochers dominant la route avec comme arme un bazooka et leurs fusils. Un tir de bazooka toucha bien un véhicule ennemi, mais la supériorité en nombre et en matériel les laissa sans défense. Noël Sylvain fut tué lors de ces échanges de tir, il avait 19 ans.

Il a été reconnu « Mort pour la France » et homologué FFI. Il a été décoré de la Croix de guerre avec étoile d’argent.

Son nom est inscrit sur le Monument Commémoratif 1939-1945 en mémoire des Volontaires FFI de la 8e Compagnie, tués le 20 juin 1944 lors du combat de La Truyère à Chaudes-Aigues, sur le monument aux Morts de Montsalvy (Cantal) et sur le Monument Commémoratif du cimetière de Leucamp.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article228308, notice NOËL Sylvain, Alexandre par Huguette Juniet, version mise en ligne le 27 mai 2020, dernière modification le 16 avril 2021.

Par Huguette Juniet

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 107644, dossier Sylvain Noël (nc). — SHD Vincennes, GR 16P 446356 dossier Sylvain Noël (nc). — MémorialGenWeb. —Jean Favier, Mémorial du réduit de la Truyère. Aurillac : Union des ACVG - CVR du Cantal, Musée de la Résistance d’Anterrieux, 2008. — Gilles Lévy, François Cordet, A nous Auvergne ! Presses de la Cité, 1981, page 265. - Site internet : leucamp.fr la mine. — Les combats du Pont-Rouge et du bois de Védrines : réduits de la Truyères- 20 juin 1944. Anterrieux : Musée de la Résistance, 2006, 2ème édition, revue et complétée. — État civil de Leucamp.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément