ALLÈGRE Jules-Louis

Par Jean-Marie Guillon

Né le 13 mars 1880 à Piolenc (Vaucluse), tué le 23 août 1944 à Piolenc ; victime civile.

Fils de Jules Louis Allègre, cultivateur, et de Marie Julie Batailler, sans profession, marié à Uchaux (Vaucluse) avec Florence Millon, Jules-Louis Allègre fut abattu le 23 août 1944 dans le parc du château de Crochant où il ramassait du bois. Depuis la veille, le château, situé entre Orange (Vaucluse) et Piolenc, était occupé par des militaires allemands que diverses sources désignent comme des Waffen SS, ce qui n’est pas assuré. Rien n’indique qu’il s’agisse d’éléments de la 8e compagnie Brandebourg repliés de Pont-Saint-Esprit (Gard) puisque ceux-ci sont signalés au même moment à Bourg-Saint-Andéol (Gard). Lorsque le château fut pris le 26 août, il y restait encore cent quatre-vingt-quinze soldats qui furent faits prisonniers. Le corps de Jules-Louis Allègre ne fut découvert que le 20 septembre suivant enterré dans le jardin potager du château.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article228335, notice ALLÈGRE Jules-Louis par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 6 juin 2020, dernière modification le 29 septembre 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : Arch. Dép. Vaucluse, 238 W 43 (recensement des victimes de l’Occupation). ⎯ Vaucluse 44. L’armée de la liberté retrouvée. Aspects de la Résistance et de la Libération, Avignon, ONAC, 2004, p. 66. ⎯ état civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément