OBOZIAN Ezekiel

Par Benoît Prieur

Né le 8 septembre 1911 à Malatya alors dans l’Empire Ottoman, mort le 12 mai 1944 à Villeurbanne (Rhône, aujourd’hui dans la Métropole de Lyon), abattu par les Allemands ; FTP-MOI arménien.

Médaillon sur la tombe d’Ezekiel Obozian à Villeurbanne.
Médaillon sur la tombe d’Ezekiel Obozian à Villeurbanne.

Ezekiel Obozian naquit dans l’Empire ottoman en 1911. Il fut membre du mouvement de résistance Front National selon son dossier du Service historique de la Défense conservé à Vincennes.

Il fut abattu avec Kaspar Terzakian par la Gestapo le 12 mai 1944 à Villeurbanne.

Il fut inhumé dans le cimetière nouveau de Villeurbanne, dans la même tombe que Kaspar Terzakian.

Gaston Laroche le mentionne dans son ouvrage On les nommait des étrangers. Les immigrés dans la résistance française (p. 235) : Ezegel Obozian, Lyon.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article228392, notice OBOZIAN Ezekiel par Benoît Prieur, version mise en ligne le 29 mai 2020, dernière modification le 28 juin 2021.

Par Benoît Prieur

Médaillon sur la tombe d'Ezekiel Obozian à Villeurbanne.
Médaillon sur la tombe d’Ezekiel Obozian à Villeurbanne.

SOURCES : Service historique de la Défense, Caen AC 21 P 382898 (nc). — Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 448735 (nc). — Gaston Laroche, On les nommait des étrangers. Les immigrés dans la résistance française, 1965, p. 235.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément