DONNAT Gaston, Louis, Joseph

Par Antoine Olivesi

Né le 13 juillet 1913 à Martigues (Bouches-du-Rhône), mort le 5 février 2007 à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) ; instituteur en Algérie, puis chef de secteur scolaire au Cameroun ; syndicaliste ; militant communiste ; conseiller de l’Union française.

Fils de petits commerçants de Martigues antérieurement paysans à Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône), Gaston Donnat fit ses études au Cours complémentaire de Martigues et fut reçu au concours de l’École Normale d’Aix-en-Provence où il fut élève en 1930-1932 avant de passer à l’École Normale de Bouzaréah (Alger) en 1932-1933.
Après avoir été instituteur dans le département d’Alger de 1933 à 1934, il fut chef de secteur scolaire au Cameroun de 1944 à 1946 puis directeur de l’École professionnelle de Douala (Cameroun) en 1946-1947. En 1952, après cinq ans d’interruption d’enseignement, Gaston Donnat exerça à nouveau comme instituteur dans le département d’Alger (1952-1962) puis fut chef de service du Personnel à l’Inspection académique d’Alger (1962-1966) avant de prendre sa retraite.

Syndicaliste du SNI depuis 1933 et communiste depuis 1932, Gaston Donnat appartint au Parti communiste français et au Parti communiste algérien. Il fut également cofondateur de l’UPC (Union des Populations du Cameroun) et exerça de nombreuses fonctions responsables, celles notamment de secrétaire de la section du syndicat national des instituteurs de Kabylie en 1935-1936 et, à la même époque, de la cellule communiste de Tizi-Ouzou, de secrétaire général de l’Union des syndicats du Cameroun (1945-1947). Gaston Donnat représenta le Cameroun au congrès international de la Fédération syndicale mondiale (FSM) à Dakar en 1947. De 1947 à 1952, il fut conseiller de l’Union française et il prit la parole dans de nombreux meetings en Algérie, en Afrique, à Madagascar, en France.

Voir sa notice dans le Dictionnaire Algérie, par René Gallissot

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article22841, notice DONNAT Gaston, Louis, Joseph par Antoine Olivesi, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 24 août 2020.

Par Antoine Olivesi

ŒUVRE : Manuscrit inédit sur sa vie et son action en Algérie et en Afrique.

SOURCE : Éléments biographiques communiqués par G. Righetti (réponse du militant à un questionnaire transmis en mars 1984).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément