PIRET Joseph.

Par Jean Neuville

Né à Auvelais (aujourd’hui commune de Sambreville, pr. et arr. Namur), âgé de 29 ans en 1868. Ouvrier houilleur, impliqué dans une coalition à Arsimont et à Falisolle (aujourd’hui commune de Sambreville) en 1868.

Joseph Piret, domicilié à Auvelais, marié et père de trois enfants, dont le plus âgé a six ans, fait partie des ouvriers prévenus dans le cadre d’une grève qui débute le 9 avril 1868 au charbonnage d’Arsimont et s’étend aux charbonnages de Falisolle et Saint-Roch à Auvelais (aujourd’hui commune de Sambreville). Ce mouvement a pour origine, une demande d’augmentation salariale et six jours de travail par semaine.
Interrogé le 11 avril 1868 par la gendarmerie, Joseph Piret déclare que s’étant présenté pour travailler (le 9 avril), il leur a été dit que l’« on ne travaillerait pas » […] « Voyant que le travail était arrêté, nous sommes convenus d’aller à Falisolle pour remonter les ouvriers… » Il signale n’avoir reçu que dix-sept francs pour dix-sept journées de travail. Dans sa déposition du 16 avril, Georges Gilson, directeur du charbonnage à Falisolle, signale avoir vu Piret parmi les ouvriers venus faire cesser le travail dans l’entreprise.

Le 8 mai 1868, le jugement du tribunal de première instance de Namur condamne Joseph Piret ainsi que François Decoux et Maximilien Thiboux ou Thibaux, notamment en vertu de l’article 310 du Code pénal, à huit jours de prison et au paiement solidaire des frais. Les sept autres accusés ont des peines de prison de quinze ou huit jours de prison et au paiement solidaire des frais.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article228525, notice PIRET Joseph. par Jean Neuville, version mise en ligne le 31 mai 2020, dernière modification le 31 mai 2020.

Par Jean Neuville

SOURCE : BAYER-LOTHE J., Documents relatifs au mouvement ouvrier dans la province de Namur au XIXe siècle, IIe partie : 1849-1886, Louvain-Paris, 1969, p. 66-83 (Cahiers du Centre interuniversitaire d’histoire contemporaine, 57).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément