THIRY Léopold.

Par Jean Neuville

Secrétaire permanent du Syndicat national des chemins de fer, postes, télégraphes, téléphones et marine (CPTTM) pour le Luxembourg dans l’entre-deux-guerres.

Lors de la grève des cheminots du 20 mai 1923 qui dénonce les bas salaires, Léopold Thiry de Bertrix (pr. Luxembourg, arr. Neufchâteau), considéré comme un des meneurs, est suspendu puis révoqué. Edouard Anseele, ministre socialiste des Chemins de fer, des Postes, Télégraphes et Téléphones (PTT) et de l’Aéronautique dans le gouvernement Poulet-Vandervelde (juin 1925-mai 1936), le réintègre dans ses fonctions en 1925.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article228552, notice THIRY Léopold. par Jean Neuville, version mise en ligne le 31 mai 2020, dernière modification le 31 mai 2020.

Par Jean Neuville

SOURCE : JACQUES E., Le socialisme dans le Luxembourg, Saint-Mard, 1960, p. 118, 126, 127.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément