PERNET Jacques, René, Fernand

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Né le 30 novembre 1926 à Magenta (Marne), décédé des suites de ses blessures le 1er septembre 1944 à Épernay (Marne) ; manœuvre à la SNCF ; militant syndical ; résistant ; FTPF-FFI.

Jacques Pernet
Jacques Pernet
SOURCE : Photo sur sépulture

Domicilié à Magenta, Jacques Pernet exerçait la profession de manœuvre aux Ateliers SNCF d’Épernay. Syndicaliste impliqué dans un mouvement de grève en 1942, il fut contraint de quitter la Marne et rejoignit un maquis tenu par des Francs-tireurs et partisans français (FTPF) des Ardennes.
Revenu dans la Marne pour participer aux combats de la Libération, il a été grièvement blessé dans la forêt de Germaine au cours d’une attaque contre les ateliers allemands du tunnel de Rilly. Il est décédé le 1er septembre 1944 à l’hôpital d’Épernay.
Il est inhumé dans le cimetière de Magenta.

Jacques Pernet a été reconnu « Mort pour la France » et a été homologué FFI.

Dans la Marne, le nom de Jacques Pernet est inscrit sur le monument aux morts de Magenta où une rue porte son nom. À Épernay, il figure aussi sur la plaque commémorative de la gare SNCF, sur la stèle des Ateliers SNCF et sur la liste des « Tués au combat » du monument aux martyrs de la Résistance.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article228690, notice PERNET Jacques, René, Fernand par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson, version mise en ligne le 6 juin 2020, dernière modification le 27 mars 2021.

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Jacques Pernet
Jacques Pernet
SOURCE : Photo sur sépulture
Sur le monument aux morts de Magenta
Sur le monument aux morts de Magenta
À Magenta
À Magenta
Sur le monument</br> aux martyrs de la Résistance d'Épernay
Sur le monument
aux martyrs de la Résistance d’Épernay
Sur la plaque de la gare SNCF d'Épernay
Sur la plaque de la gare SNCF d’Épernay
Sur la stèle des Ateliers SNCF d'Épernay
Sur la stèle des Ateliers SNCF d’Épernay
SOURCE : 
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 129 472. – SHD, Vincennes, GR 16 P 467275. – Arch. Dép. Marne, M 4774, membres de la Résistance tués au combat ou fusillés après capture, liste dressée à la demande du ministère de l’Intérieur en octobre 1944. – Arch. FN/FTPF/ANACR. – L’Union, 5 septembre 1946. – Jean-Pierre et Jocelyne Husson, La Résistance dans la Marne, dvd-rom, AERI-Département de la Fondation de la Résistance et CRDP de Champagne-Ardenne, Reims, 2013. – Mémorial GenWeb. – État civil, Magenta (acte de naissance en attente) ; Épernay (acte de décès en attente).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément