FIALTON Valérie, Hélène [née SORAIN]

Par Michel Thébault

Née le 19 janvier 1884 à Marigny-Brizay (Vienne), massacrée le 25 août 1944 à Maillé (Indre-et-Loire) ; retraitée des chemins de fer ; victime civile.

Valérie Sorain était la fille de Louis Sorain âgé de 48 ans cultivateur et de Léonie Verdin âgée de 35 ans, tous deux domiciliés à la Petite Tour, commune de Marigny-Brizay. Résidant avec ses parents à Ouzilly (Vienne), elle y épousa le 26 mai 1904 Joseph Fialton (né le 10 janvier 1878 à Ouzilly). Ils trouvèrent l’un et l’autre un emploi à la Compagnie des Chemins de fer d’Orléans, Joseph Fialton comme poseur de voies et son épouse comme sémaphoriste. Ils changèrent plusieurs fois de résidence, Juignac (Charente) en 1905 où naquit leur premier enfant Léa, Villeperdue (Indre-et-Loire) au nord de Maillé, toujours sur la ligne Paris -Bordeaux, village où naquit Yvonne en 1907, puis La Rochefoucauld (Charente) où naquit Lucienne en 1908.

Vers 1910 la famille vint s’installer définitivement à Maillé où Joseph et Valérie Fialton furent tous deux sémaphoristes. Deux autres enfants y naquirent André en 1911 et Yvette en 1915. Au recensement de 1936, Valérie Fialton vivait avec son mari au bourg de Maillé, mais Joseph Fialton seul est indiqué retraité Paris- Orléans. Le couple avait alors la garde de leur petit-fils Gérard (fils d’Yvonne Fialton) né à Maillé en 1932.

Elle fut avec son petit-fils Gérard, victime du massacre de Maillé. Le 25 août, dès neuf heures du matin le village fut cerné par les troupes allemandes. Le massacre commença dans les champs, les jardins, les maisons et jusque dans les caves. Sur les 500 habitants que comptait Maillé, il y eut 124 victimes. Elle fut abattue sur le pas de la porte de sa maison par un soldat allemand, et son petit-fils massacré au milieu de la cour non loin de sa grand-mère. Son mari, survivant du massacre vint le lendemain déclarer les deux décès.

Elle obtint la mention mort pour la France et son nom est inscrit sur le monument commémoratif dressé dans le cimetière de Maillé.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article228694, notice FIALTON Valérie, Hélène [née SORAIN] par Michel Thébault, version mise en ligne le 2 juin 2020, dernière modification le 2 juin 2020.

Par Michel Thébault

SOURCES : Arch. Dép. Vienne et Indre-et-Loire (état civil, recensements) — André Payon, curé de la Celle-Saint-Avant, Draché et Maillé, Maillé Martyr – Un village Martyr, Maillé – Récit du massacre du 25 août 1944 édité sous le patronage du Comité de Libération d’Indre-et-Loire, 1945. — Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément