DUMONT Pierre, Eugène

Par Jean Belin, Jean Gaumont

Né le 6 mai 1905 à Dijon (Côte-d’Or) ; mort le 3 novembre 1984 à Dijon ; imprimeur, syndicaliste CGTU du livre de Côte-d’Or ; coopérateur de production et de consommation ; administrateur Sécurité sociale ; président général du conseil des prud’hommes de Dijon ; militant associatif et sportif.

Fils de Pierre, Eugène Dumont, ajusteur mécanicien, militant CGT de Côte-d’Or, et de Elise, Eugénie Billot, blanchisseuse, domiciliés à Dijon, Pierre Dumont fut apprenti typographe en octobre 1917 à l’Imprimerie coopérative ouvrière (ICO) de Dijon fondée en 1908, puis ouvrier-sociétaire. Incorporé de mai 1925 à octobre 1926, il reprit son emploi à l’ICO et milita à la CGT.
Membre du comité du syndicat CGT du Livre et trésorier de 1928 à 1946,
Pierre Dumont fut radié du comité syndical du livre avec Gaston Guérin* et Henri Dardier* le 5 septembre 1933 pour son rapprochement avec la CGTU. Il fut membre du bureau du syndicat unitaire des travailleurs du livre et du papier carton de Dijon lors de sa fondation le 13 janvier 1934, le secrétaire étant Gaston Guérin*. Après l’assemblée générale de fusion des deux syndicats (unitaire et confédéré) du 12 janvier 1936, Dumont et les ex-unitaires ré-intègrèrent la direction du syndicat du livre.
Il fut élu administrateur en 1947 puis directeur en 1956 de l’ICO, succédant à Henri Dardier*. Elu conseiller prud’hommes à Dijon de 1945 à 1969, il succéda à Auguste Blanchet* à la présidence générale du conseil de Dijon. Il fut désigné par l’Union Départementale pour être administrateur de la Caisse Primaire de Sécurité sociale de Côte-d’Or dès la mise en place du CA en avril 1946. Les vingt quatre membres du CA, tous CGT, avaient pour mission de préparer l’ouverture au public de la Caisse principale et des caisses locales pour le 1er juillet 1946. Dumont fut élu administrateur pour la CGT de la Caisse primaire lors des élections de juin 1950, de novembre 1955 et candidat pour la dernière fois lors des élections de décembre 1962. Administrateur de la Bourse du travail en mai 1946, il était également membre du comité dijonnais de « La Laborieuse », coopérative de consommation, en 1933 et il continua cette fonction dans le cadre de l’Union des coopérateurs de Lorraine après la fusion avec cette Union régionale dont il fut successivement administrateur en 1948, secrétaire du conseil, puis vice-président du conseil de surveillance. Il fut un des cofondateurs du Comité de loisirs de Dijon. Élu au Comité coopératif national en 1960, il fut aussi président de l’Union sportive ouvrière dijonnaise (USOD) depuis 1952 et membre de la commission des sports municipale depuis 1959, président de la FSGT Côte-d’Or de 1964 à 1968, puis président d’honneur. Depuis 1963, il était chevalier de la Légion d’honneur et du Mérite social. Domicilié au 7 rue des Bons Amis à Dijon en 1962. Il se maria le 5 novembre 1927 à Dijon avec Suzanne, Margueritte Buisson, sans profession, née à Dijon le 20 août 1907.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article228725, notice DUMONT Pierre, Eugène par Jean Belin, Jean Gaumont, version mise en ligne le 5 juin 2020, dernière modification le 2 mai 2022.

Par Jean Belin, Jean Gaumont

SOURCES : Notes de Jean Gaumont. — Les Dépêches de Dijon, 23 mars 1962, 16 juillet 1963 et 21 mars 1966. — Le Bien Public, édition du 5 novembre 1984. — Arch. IHS CGT 21, fonds de l’UD, Le Travailleur de la Côte-d’Or. — Arch. Municipales de Dijon, sous-série 7F. — Arch. Dép. de Côte-d’Or, état civil, fiche de recrutement militaire.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément