DEVEUX Émile.

Par Renée Dresse

Surice (aujourd’hui commune de Philippeville, pr. Namur, arr. Philippeville), 3 février 1898 – octobre 1967. Employé des téléphones et télégraphes (TT), dirigeant de la section du Syndicat chrétien des Chemins de fer, postes, télégraphes, téléphones, marine, aéronautique et radio (CPTTMAR) de Walcourt (pr. Namur, arr. Philippeville).

Né dans une famille terrienne, Émile Deveux entre à l’administration des TT où il accède au grade de rédacteur. En 1921, il devient trésorier de la section du syndicat chrétien des Chemins de fer, postes, télégraphes, téléphones, marine, aéronautique (CPTTMA), syndicat qui prend en charge l’action syndicale au sein de la radio-télévision belge-RTB après la Seconde Guerre mondiale, à Walcourt dès 1921. Il remplit cette fonction durant trente-sept ans jusqu’à la suppression de la section en raison de l’automatisation du réseau.

Bien que pensionné en 1962, Émile Deveux garde ses fonctions syndicales.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article228745, notice DEVEUX Émile. par Renée Dresse, version mise en ligne le 3 juin 2020, dernière modification le 25 mai 2021.

Par Renée Dresse

SOURCE : Le Bon combat, 25 octobre 1967, p. 2.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément