MERCIER Octave

Par Jean-Jacques Doré

Né le 7 août 1888 à Saintes (Charente-Inférieure, Charente-Maritime) ; cheminot ; syndicaliste ; communiste.

Fils d’un chauffeur, Octave Mercier était plombier aux ateliers des chemins de l’État de Sotteville-lès-Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime). Trésorier adjoint du syndicat unitaire (CGTU) local des Cheminots en 1927 et 1928, il était archiviste en 1929 et 1930 (le secrétaire était Camille Amblard).

En 1938, Mercier était trésorier du rayon communiste de Sotteville et siégeait au conseil d’administration de la Maison du Peuple.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article228965, notice MERCIER Octave par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 8 septembre 2020, dernière modification le 8 septembre 2020.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. Dép. Seine-Maritime 10 MP 1410 Syndicats dissous avant 1936, 1 MP 497 Communisme. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément