Dortan (Ain) [Massacre de Dortan] 12 au 22 juillet 1944

Par Jean-Louis Ponnavoy et Benoît Prieur

Massacre (viols, tortures, assassinats) perpétré par le 5e régiment des cosaques des légions de l’Est de la Wehrmacht ; incendie de la totalité du village le 21 juillet 1944 ; victimes civiles et membres de la résistance.

Mémorial du martyr à Dortan situé près du portail du château, listant les trente-cinq victimes.
Mémorial du martyr à Dortan situé près du portail du château, listant les trente-cinq victimes.

La liste des victimes du massacre telle qu’inscrite sur le mémorial.

(*)

  • Jean Hugon est mentionné sur la tombe de la famille Hugon au cimetière de Dortan : né en 1905, mort en déportation au camp de Belsen en avril 1945.
  • Émile Lambling est indiqué comme déporté vers Buchenwald en 1943 où il est mort en 1944 (memoire-deportation-ain.fr).
  • César Murcia est mort au combat le 11 juillet 1944 à Thézillieu.
  • Loris Tarantola, né le 17 janvier 1926 à Dortan, arrêté à Oyonnax, déporté à Buchenwald par le convoi 1211 (arrivée le 14 mai 1944), mort en mars 1945 à Bergen-Belsen (legifrance.gouv.fr, memoire-deportation-ain.fr).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article229125, notice Dortan (Ain) [Massacre de Dortan] 12 au 22 juillet 1944 par Jean-Louis Ponnavoy et Benoît Prieur, version mise en ligne le 26 juin 2020, dernière modification le 27 juin 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy et Benoît Prieur

Mémorial du martyr à Dortan situé près du portail du château, listant les trente-cinq victimes.
Mémorial du martyr à Dortan situé près du portail du château, listant les trente-cinq victimes.

SOURCES : — Liseron Vincent-Doucet-Bon, Dortan village de France, 1964, 121 p. — « 21 juillet 1944 : les Nazis incendient toutes les maisons du village », Le Progrès, 21 juillet 2016

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément