DUCLERC Albert [Dictionnaire Algérie]

Né le 19 avril 1901, assassiné par un membre de l’OAS le 18 août 1961 à Alger ; aide-chaudronnier au chemin de fer ; syndicaliste CGTU de l’Algérois.

Au centre,
Au centre, "Chahid" (le combattant mort pour l’indépendance » Duclerc Albert (1901-1961) tenant le journal {l’Humanité}, Sur sa droite son fils Marc Jacques Andre (1927-1973) et sur sa gauche "le Moudjahid" Claude Jean Duclerc (1925-1992).

Aide-chaudronnier au dépôt de Ménerville [Thénia], Albert Duclerc figura, en juin 1929, sur la liste des candidats présentés par la CGTU lors de l’élection des délégués auprès du chef de l’arrondissement d’Alger.

Albert Duclerc, militant ou sympathisant communiste en Algérie, fut condamné en mars 1956 à 3 mois de prison et interné à Lodi le 27 novembre 1956. Il avait été libéré le 24 mars 1960 et depuis il était assigné à résidence à domicile jusqu’à nouvel ordre.

Le 18 août 1961, vers 12h10, Duclerc Albert, retraité et demeurant à Alger, H.B.M du Ruisseau, 2e groupe, Bât, "Z", qui rentrait de son travail, fut poignardé sur le pallier du 1er étage de l’immeuble où il demeurait. Atteint de deux coups de poignard, l’un dans la région du coeur, l’autre au cou, il mourut immédiatement. L’auteur de l’attentat, membre de l’OAS, avait abandonné sur le palier un poignard de parachutiste.

Sa famille vit toujours en Algérie.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article229166, notice DUCLERC Albert [Dictionnaire Algérie], version mise en ligne le 14 juin 2020, dernière modification le 18 juin 2022.
Au centre, "Chahid" (le combattant mort pour l'indépendance » Duclerc Albert (1901-1961) tenant le journal {l'Humanité}, Sur sa droite son fils Marc Jacques Andre (1927-1973) et sur sa gauche "le Moudjahid" Claude Jean Duclerc (1925-1992).
Au centre, "Chahid" (le combattant mort pour l’indépendance » Duclerc Albert (1901-1961) tenant le journal {l’Humanité}, Sur sa droite son fils Marc Jacques Andre (1927-1973) et sur sa gauche "le Moudjahid" Claude Jean Duclerc (1925-1992).

SOURCES : Communiqué par Jean-Pierre Ravery. — Le Cheminot Algérien, organe officiel de l’Union d’Algérie [CGTU puis CGT], (BNF Gallica). — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément