MEYNARD Pierre, Raoul

Par Marie-Cécile Bouju

Né le 6 novembre 1937 à Angoulême (Charente), mort le 5 mars 1972 à Vars (Charente), communiste.

Pierre Meynard était le fils deux militants communistes et résistants d’Angoulême, Gaston et Marthe Meynard. Déportés, seule sa mère survécut. Sa jeune tante, Paulette Brillouet, communiste et résistante, était morte également en déportation.
En 1957, Pierre Meynard fut cosignataire – avec notamment Jean-Claude Faipeur – d’une lettre adressée au président de la République dans laquelle les auteurs affirmaient leur désir de faire leur service militaire mais à aucun prix sous les ordres du général Speidel, haut militaire allemand à la tête des troupes de l’OTAN. Pierre Meynard fut arrêté pour insoumission le 7 janvier 1958, tout comme une vingtaine de signataires. Ils furent par la suite libérés.
Pierre Meynard s’est marié le 20 avril 1963 à Angoulême (Charente) avec Nicole Danielle Cano.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article229515, notice MEYNARD Pierre, Raoul par Marie-Cécile Bouju, version mise en ligne le 22 juin 2020, dernière modification le 29 mars 2021.

Par Marie-Cécile Bouju

SOURCES : Charlotte Delbo. Le Convoi du 24 janvier. Ed. de Minuit, 1965, p. 199-200.
ICONOGRAPHIE : Lutte contre Hans Speidel : Portrait de Pierre Meynard. S.l., s.d.[1957-1958]. (83Fi/569 1), Arch. Dép. Seine-Saint-Denis. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément