DRÉAN Georges, Henri

Par Claude Pennetier

Né le 26 août 1903 à Levallois-Perret (Seine, Hauts-de-Seine), mort en déportation le 9 avril 1945 au camp de Mauthausen ; militant communiste du Kremlin-Bicêtre (Seine, Val-de-Marne).

Né dans une famille ouvrière, Georges Dréan fit des études primaires prometteuses puis entra en apprentissage. En 1936, il travaillait comme soudeur à l’arc chez Renault où il participa aux grèves et rejoignit le Parti communiste. Il fut secrétaire d’une section communiste du Kremlin-Bicêtre.

Ouvrier à la maison Genève d’Ivry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne), il partit en Bretagne, fin septembre 1942 pour éviter d’être requis en Allemagne. Il travailla à Saint-Malo pour le compte d’une entreprise au service des Allemands et fut repéré comme communiste. La police allemande l’arrêta le 3 mars 1943 et l’envoya à la prison de Saint-Malo puis au camp de Compiègne. Le 16 avril 1943, il fut déporté au camp de Mauthausen (matricule 50296). Les mauvais traitements et l’absence de soin provoquèrent son décès le 9 avril 1945.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article22952, notice DRÉAN Georges, Henri par Claude Pennetier, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 25 octobre 2009.

Par Claude Pennetier

SOURCE : Vie et mort héroïque des fusillés du Kremlin-Bicêtre, s.d., p. 36-37.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément