LOMBARD-FUMOLEAU Simone [LOMBARD Simonne, Fernande ép. Fumoleau]

Par Marie-Cécile Bouju

Né le 12 novembre 1924 à Rouillé (Vienne), morte le 9 août 2005 à Cormeilles-en-Parisis (Val d’Oise), assistante sociale, résistante.

Fille de Ferdinand Lombard, cultivateur, et de Marie Michaud, sans profession, Simone Lombard-Fumeleau avait deux frères résistants Camille (photographe) et André. Elle-même s’était engagé dans la résistance, et en premier lieu pour venir en aide aux internés du camp de Rouillé. Elle fut agent de liaison et aida aux évasions. C’est dans ce cadre qu’elle travailla avec l’imprimeur Adrien Chopin pour la fabrication de faux papiers.
Elle épousa Jean Fumoleau le 19 janvier 1946 à Saint-Sauvant (Vienne), qu’elle avait rencontré lorsqu’elle avait aidé des internés, dont il était, à s’évader du camp de Rouillé.
Après-guerre, elle devint assistance sociale.
Simone et Jean Fumoleau étaient engagés dans l’amicale « Châteaubriant-Voves-Rouillé » et dans le Collectif pour la mémoire de la Résistance en pays mélusin.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article229520, notice LOMBARD-FUMOLEAU Simone [LOMBARD Simonne, Fernande ép. Fumoleau] par Marie-Cécile Bouju, version mise en ligne le 22 juin 2020, dernière modification le 20 mars 2021.

Par Marie-Cécile Bouju

SOURCES : « Une grande résistante nous a quittés », La Nouvelle République du Centre-Ouest, 6 octobre 2005, p. 10. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément