LE PERON René, Marie

Par Alain Prigent et Serge Tilly

Né le 9 juillet 1900 à Plounévez-Moëdec (Côtes d’Armor ; Côtes-du-Nord) ; porté disparu après le 17 juillet 1944 ; ouvrier agricole, journalier ; militant du Parti Communiste Français ; résistant FTP.

Fils de Yves Le Peron cultivateur et de Marie Riou ménagère demeurant au Courrier à Keramanac’h en Plounévez-Moëdec. René Le Peron fut célibataire, demeurant chez ses parents jusqu’en 1936, en 1944 il fut locataire d’une maison à Kerdanet en Plounévez-Moëdec.
René Le Peron fut un militant actif distribuant dans son secteur des tracts appelant à résister à l’occupation.
Le 14 juillet 1944, il fut arrêté dans le couloir de l’ancienne mairie par les feldgendarmes de Plounévez-Moëdec. Il collait des tracts du Parti Communiste Français avec son camarade Marcel Miché, celui-ci réussi à s’enfuir.
Marcel Miché, né à Paris XVIIème, 33 ans, marié à Marie Quémener, menuisier chez Omnes, demeurant à Kerdanet en Plounévez-Moëdec.
La maison occupée par René Le Peron fut incendiée par les Allemands ainsi que la maison de son camarade Marcel Miché.
René Le Peron fut détenu à la maison de la Pépinière à Plouaret (Côtes d’Armor ; Côtes-du-Nord), maison occupée par des feldgendarmes, il y fut sauvagement martyrisé, selon un temoin codétenu, son dos ne fut qu’une plaie.
Les 17 juillet 1944, vers 14h, d’après le même témoin codétenu, il fut embarqué à bord d’un camion avec une pelle et une pioche encadré par des feldgendarmes pour une destination inconnue. Sa dépouille ne fut jamais retrouvée, il avait 44 ans.
Durant ce mois de juillet 1944, six autres resistants FTP Yves FlouryPierre Quéniat et son frère Eugène Quéniat, René Guillangart, Marcel Quéré et Édouard Guéziec, qui après avoir été martyrisés furent assassinés par ces mêmes feldgendarmes, on retrouva leurs corps dans une prairie en contrebas de cette sinistre maison de la Pépinière, la dépouille de l’une des victimes ne fut également jamais retrouvée.
Le nom de René Le Peron figure sur le monument de la Résistance au bourg de Plounévez-Moëdec.

Site des Lieux de Mémoire du Comité pour l’Étude de la Résistance Populaire dans les Côtes-du-Nord

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article229638, notice LE PERON René, Marie par Alain Prigent et Serge Tilly, version mise en ligne le 26 juin 2020, dernière modification le 8 juillet 2021.

Par Alain Prigent et Serge Tilly

SOURCES :
Arch. Dép. Côtes-d’Armor, 2W104, 2W237.
Les Cahiers de la Résistance Populaire dans les Côtes-du-Nord par Serge Tilly, Les lieux de mémoire », no 10, 2004 et no 11, 2005. Témoignage de Léon Ollivier. Lucien Jobic.

Version imprimable Signaler un complément