SOLTRET André, Louis. Pseudonyme : Sommert

Par Marie-Cécile Bouju

Né le 17 septembre 1914 à Merlines (Corrèze), mort le 22 janvier 1987 à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), assureur, résistant.

Titulaire du certificat d’études primaires et du brevet d’études secondaires, André Soltret était inspecteur d’assurance.
Mobilisé en 1939-1940, Soltret a été fait prisonnier le 17 juin 1940. Il réussit à s’évader le 18 décembre 1941.
Réfugié à Clermont-Ferrand, Soltret s’engagea dans la résistance et entra dans le réseau Jade-Fitzroy en septembre 1942. Dès janvier 1942, son activité principale consistait à fournir des timbres en caoutchouc pour les organisations clandestines.
André Soltret avait épousé Madeleine Colin

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article229846, notice SOLTRET André, Louis. Pseudonyme : Sommert par Marie-Cécile Bouju, version mise en ligne le 3 juillet 2020, dernière modification le 3 juillet 2020.

Par Marie-Cécile Bouju

SOURCES : SHD GR 16 P 552478.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément