Le Petit-Abergement (Ain) 13 juillet 1944

Par Jean-Louis Ponnavoy

Six résistants de l’école d’entrainement de Saint-Martin-du-Fresne furent abattus après la fermeture et l’ordre de dispersion de l’école.

Le 10 juillet 1944 l’ennemi lança sa troisième offensive contre les maquis de l’Ain dite "Opération Treffenfeld", afin de les éradiquer. Plusieurs colonnes ennemies se lancèrent à l’assaut du plateau.
L’école d’entraînement des cadres du maquis de Saint-Martin-du-Frêne dut être fermée et un ordre de dispersion fut donné. Six jeunes résistants tentèrent de traverser le plateau de Retord pour rejoindre Bellegarde sous la conduite de leur chef de groupe Louis Tocco. Il furent surpris par les Allemands à la combe Ramboz, au Petit-Abergement le 13 juillet 1944 et abattus.
Liste des victimes :
BAMBOZZI Bruno
BENOÎT Jean, Raoul
BOUVRAT Lucien
PILLARD Georges, Adrien
TOCCO Louis, Auguste, Bernard
VORLET Émile
Une stèle commémorative a été élevée sur la Départementale 31F au Petit-Abergement (Ain).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article229858, notice Le Petit-Abergement (Ain) 13 juillet 1944 par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 4 juillet 2020, dernière modification le 4 juillet 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Musée de la Résistance 1940-1945 en ligne, Données extraites du CD(DVD)-ROM : La Résistance dans l’Ain et le Haut-Jura (2013).— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément