THIRIAT Jacques, Albert, Louis

Par Pierre-Henri Zaidman

Né le 20 octobre 1831 à Mecleuves (Moselle) ; parqueteur ; domicilié, 12, rue Ramponneau (XXe arr.) ; communard, tué au combat.

Fils d’un maçon, Jacques Thiriat était marié à une parfumeuse. Pendant le Siège de Paris, il s’engagea dans la 3e compagnie sédentaire du 63e bataillon de la Garde nationale ; il continua de servir après le 18 mars 1871 et, grièvement blessé à Neuilly le 22 avril, il mourut à l’Ambulance de la Presse.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article229914, notice THIRIAT Jacques, Albert, Louis par Pierre-Henri Zaidman, version mise en ligne le 7 juillet 2020, dernière modification le 7 juillet 2020.

Par Pierre-Henri Zaidman

SOURCES : Arch. Min. Guerre, Ly 56. — Arch Paris, D2R4 75 et V4E 5228 (800).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément