DESCHAMPS René, Félicien

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 15 mai 1904 à Marnay (Haute-Saône), victime civile des combats de la Libération morte le 6 septembre 1944 à Besançon (Doubs) ; cheminot ; monteur en chauffage central ; victime civile.

René Deschamps était le fils de Elie Ulysse Virgile, employé au chemin de fer du PLM et de Marie Eugénie Magnenet, sans profession. Il se maria le 12 mars 1929 à Besançon avec Joséphine Demesmay. Il était domicilié à Avigney (Haute-Saône) puis 18 rue Bersot à Besançon en 1929 et 26 rue Fabre à Besançon en 1944.
Il était employé au chemin de fer PLM en 1929 puis monteur en chauffage central en 1944.
Il fut tué le 6 septembre 1944 21 rue de la Mouillère au cours des combats de la Libération de Besançon.
Il est inhumé au cimetière des Champs Bruley, à Besançon (Doubs).
Il obtint la mention « Mort pour la France ».
Son nom figure sur le monument aux morts, sur le monument de la Libération et le livre d’Or des habitants de Besançon Morts pour la France, à Besançon (Doubs).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article230158, notice DESCHAMPS René, Félicien par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 14 juillet 2020, dernière modification le 9 septembre 2022.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Mémorial Genweb.— État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément