QUILLÉVÉRÉ Albert, Marie

Par Jean-Jacques Doré

Né le 10 mars 1895 à Saint-Marc (Finistère) ; marin puis facteur mixte ; secrétaire du syndicat unitaire (CGTU) des Cheminots de Rouen-État en 1935 ; communiste.

Engagé volontaire dans la Marine nationale à Brest n° 96061, le 15 mars 1911 à 16 ans, il fut démobilisé le 14 août 1919 et entra comme facteur à la gare des chemins de fer de l’État d’Offranville près de Dieppe. (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) le 1er octobre 1920.

Nommé facteur mixte à la gare de Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) le 9 décembre 1927, il rejoignit le syndicat unitaire (CGTU) des Cheminots de Rouen-État à une époque où il était en pleine croissance, passant 48 adhérents en 1926 à 408 en 1929.

Élu trésorier du syndicat en février 1932, il était entouré de François Lucas (secrétaire), de Henri Demanneville (secrétaire adjoint) et d’Alfred Merlin (trésorier adjoint). Réélu en 1933 et 1934, il succéda à Georges Dehais au secrétariat de l’organisation en janvier 1935. Assisté de Demanneville (secrétaire adjoint), d’Émile Varenne (trésorier) et de Fernand Leprévost (trésorier adjoint) et de Jules Acher (archiviste), il conduisit les négociations avec les confédérés (CGT) qui aboutirent à la fusion des deux organisations le 16 octobre 1935. Louis Reine fut élu secrétaire, Albert Quillévéré, Baptistin Beuruer, secrétaires adjoints, Émile Varenne trésorier et Ernest Garin trésorier adjoint ;trois ex unitaires et trois confédérés.

Albert Quillévéré habitait 92 avenue du maréchal Gallieni à Mont-Saint-Aignan

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article230268, notice QUILLÉVÉRÉ Albert, Marie par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 12 janvier 2021, dernière modification le 11 janvier 2021.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : La Tribune des cheminots, organe de la Fédération nationale [CGTU] des travailleurs des chemins de fer, 15 mars 1933 (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots). — Notes de Louis Botella. — Arch. Com. Rouen 7 F 3 Syndicats Hôpitaux, Gaz et Rail. — Arch. Dép. Seine Maritime 1 MP 497 Communisme. — Arch. Dép. Finistère Registre matricule militaire.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément