VIGUES Louis, Antoine. Pseudonyme : Lapipe ou La Pipe

Par Marie-Cécile Bouju

Né le 13 avril 1907 à Aurillac (Cantal), mort en déportation le 9 février 1945 à Weimar (Allemagne), typographe, résistant au sein des FTP.

Fils d’Antoine Vigues, forgeron en voitures, et de Rose Ladirac, journalière, Louis Vigues était devenu typographe à Aurillac (Cantal), après avoir obtenu le CEP.
Il effectua son service militaire en 1927.
Pendant la Seconde Guerre mondiale au moins, Vigues travaillait pour l’imprimerie typographique et lithographique Delostal et Germa à Aurillac et ce jusqu’à son arrestation
Mobilisé pendant la drôle de guerre, il a été fait prisonnier et s’est évadé. Il fut démobilisé le 29 août 1941.
En mars 1943, Vigues s’est engagé dans la résistance, dans les FTPF, sous la direction de Calvet. Il fut responsable du recrutement mais aussi de la propagande. Il fut également chef de groupe au sein du 105éme Bataillon FTP du Cantal.
Arrêté à Aurillac le 27 novembre 1943 sur dénonciation, Vigues a été interné jusqu’au 18 janvier 1944, puis déporté à Buchenwald où il est mort le 9 février 1945.
Il a été reconnu mort pour la France, homologué déporté et interné de la résistance (DIR), Forces françaises de l’intérieur (FFI) pour la période du 10 octobre au 27 novembre 1943 au sein du 105ème Bataillon FTP
Vigues avait épousé Eugénie Trophime, journalière. Le couple eut une fille, Francine, née en 1933.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article230323, notice VIGUES Louis, Antoine. Pseudonyme : Lapipe ou La Pipe par Marie-Cécile Bouju, version mise en ligne le 18 juillet 2020, dernière modification le 10 janvier 2022.

Par Marie-Cécile Bouju

SOURCES : SHD Vincennes, GR 19 P 15/1 : liste nominative des membres de la formation 105ème Bataillon FTPF du Cantal. — SHD GR 16 P 594550. – Bad Arolsen Archives [en ligne]. - Paul Chauvet. La Résistance chez les fils de Gutenberg dans la Deuxième Guerre mondiale. Paris : à compte d’auteur, 1979, p. 201.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément