TINTILLIER André, Georges, Albert

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 12 août 1911 à Paris (Xe arr.), mort à l’hôpital le 3 octobre 1944 à Besançon des suites de blessures à Meserey (Doubs) ; militaire ; résistant de l’ORA, des Forces françaises de l’intérieur (FFI) et du Corps franc Pommiès (CFP).

André Tintillier était le fils de Pierre Léon René, valet de chambre et de Juliette Georgette Leroux, femme de chambre, domiciliés 28 rue Monceau, à Paris (VIIIe arr.). Il se maria le 1er juin 1936 à Boult (Haute-Saône) avec Francine Marie Louise Callot et se remaria le 20 avril 1943 à Montpellier (Hérault) avec Marie Louise Duran.
Il était domicilié à Miélan (Gers) et était adjudant à la 2e compagnie des fusiliers de l’Air. Après la dissolution de l’armée d’armistice, il entra dans la Résistance à l’Organisation de Résistance de l’armée (ORA) puis au Corps franc Pommiès dans le bataillon Pottier.
Après le débarquement de Normandie, le CFP reçut l’ordre de remonter vers le nord-est en traversant la France afin de barrer la route aux unités allemandes en retraite. Après avoir participé à la bataille d’Autun il remonta vers le nord. Le 22 septembre 1944 le CFP fut rattaché à la 1ère division blindée du général Touzet du Vigier. À partir du 25 septembre, il combattit sur le front des Vosges.
Il fut blessé au combat de Meserey (Doubs) et décéda à la caserne Condé à Besançon le 3 octobre 1944 des suites de ses blessures.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué au grade d’adjudant-chef des Forces françaises de l’intérieur (FFI), dossier SHD 571818 (nc).
Son nom figure sur le monument de la Libération, sur le Livre d’Or des habitants de Besançon Morts pour la France, à Besançon (Doubs), sur le monument aux morts, à Mielan (Gers), sur le Mémorial du Corps Franc Pommiès, à Castelnau-Magnoac (Hautes-Pyrénées) et sur le monument aux morts, à Montarlot-lès-Rioz (Haute-Saône).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article230325, notice TINTILLIER André, Georges, Albert par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 18 juillet 2020, dernière modification le 5 décembre 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Wikipédia Corps franc Pommiès.— Mémorial Genweb.— État civil (acte de naissance).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément