DUBOIS Célestin

Né le 29 juin 1895 à Martigny (Indre), mort le 29 décembre 1977 à Rouen (Seine-Maritime) ; ouvrier au Paris-Orléans ; militant communiste et syndicaliste CGTU puis CGT d’Indre-et-Loire, du Maine-et-Loire puis de Seine-Inférieure [Seine-Maritime] ; conseiller général (1945-1973), conseiller de la République (1946-1948).

[Sénat]

La victoire des communistes d’Indre-et-Loire sur les syndicalistes révolutionnaires dans la CGTU fut concrétisée à l’issue du congrès de l’Union départementale le 28 décembre 1924 lorsque Chartier fut remplacé par Célestin Dubois à la tête de l’UD unitaire (38 voix contre 1 et 18 abstentions). De 1926 à 1934 Célestin Dubois, adhérent du PC depuis 1921, fut secrétaire de la 26e Union régionale de la CGTU. Militant communiste, il mena tout au long de son mandat une lutte acharnée contre tous les oppositionnels, et notamment contre les trotskistes en 1930. Durant toute cette période il fut membre de la direction régionale du PC qu’il représenta aux élections cantonales de 1934 pour Tours-centre. La police le signala parmi les délégués au congrès national de Lille (juin 1926).

Cheminot du réseau PO, Célestin Dubois fut un des responsables du syndicat unitaire des cheminots d’Angers (Maine-et-Loire) de 1928 à 1935 et secrétaire de l’Union locale unitaire.

Lors du congrès de fusion, en 1935, il devint secrétaire adjoint de l’UD-CGT reconstituée, Bertron en étant le secrétaire général. En 1936-1937, il anima les grandes grèves et les manifestations syndicales et de Front populaire. Dubois fut également dès cette époque un militant actif du Parti communiste et, en 1939, était secrétaire régional pour le Maine-et-Loire : 850 adhérents, 27 cellules locales, 17 cellules d’entreprise.

Interné administrativement au camp de Saint-Sulpice-la-Pointe (Tarn), il fut désigné comme représentant du PCF et secrétaire général du Comité de Libération de Seine-Inférieure. Il fut conseiller municipal de Sotteville en 1956-1957 et représenta la Seine-Inférieure au Conseil de la République de 1946 à 1948. Il siégea au conseil général comme élu de Sotteville de 1945 à 1973. Membre du comité fédéral PCF de Seine-Maritime de 1953 à 1959 au moins comme secrétaire administratif fédéral il fut également secrétaire départemental du Secours populaire en 1954. Dubois était membre du bureau de l’Amicale des vétérans du Parti communiste l’année de son décès.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article23038, notice DUBOIS Célestin, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 30 novembre 2008.
[Sénat]

SOURCES : Arch. Nat. F7/13090. — Comités fédéraux du PCF. — L’Avant-Garde, 1925-1934. — Le Monde, 17 décembre 1977. — Notice DBMOF. — Enquête de M. Poperen.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément