BOSCHI Armand

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 2 décembre 1918 à Poretta Terme (Espagne), mort en action le 8 juillet 1944 à Mathay (Doubs) ; résistant.

Armand Boschi était domicilié à Bart (Doubs) en 1940.
Il entra dans la Résistance au maquis d’Écot dans le groupe Gault (Doubs). Le maquis d’Écot était installé dans la forêt communale de Bourguignon. Le 8 juillet 1944 au matin les villages de Bourguignon, Vermondans, Mathay, Écot furent investis par l’armée allemande. Les résistants furent surpris et s’enfuirent. Tous ne réussirent pas. Il y eut parmi eux 16 morts, des blessés et 25 prisonniers qui furent déportés. Les Allemands auraient eu 80 morts. Armand Boschi fut tué au cours du combat à la ferme de Lucelans, à Mathay (Doubs).
Il obtint la mention « Mort pour la France »
Son nom figure sur le monument de la Libération, à Besançon, sur le Mémorial du maquis, à Écot et sur les monuments aux morts, à Bart, L’Isle-sur-le-Doubs et La Prétière (Doubs).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article230596, notice BOSCHI Armand par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 25 juillet 2020, dernière modification le 25 juillet 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Musée de la Résistance 1940-1945 Données extraites du CD(DVD)-ROM La Résistance dans le Doubs (2008).— Site Bourguiclic, Les maquis d’Écot et du Lomont en 1944.— Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément