BONNOT Léon, Alphonse, Émile

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 28 septembre 1925 à Étouvans (Doubs), exécuté sommairement le 8 juillet 1944 à Mathay (Doubs) ; cultivateur ; résistant des Forces françaises combattantes (FFC) et des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Léon Bonnot était le fils de Paul Eugène qui sera exécuté le 17 juillet 1944. Il était célibataire et exerçait le métier de cultivateur à Étouvans. Il était réfractaire au STO et s’engagea dans la Résistance au réseau César Buckmaster et au groupement de Montbéliard dans le maquis d’Écot et le groupe d’Étouvans.
Le maquis d’Écot était installé dans la forêt communale de Bourguignon. Le 8 juillet 1944 au matin les villages de Bourguignon, Vermondans, Mathay, Écot furent investis par l’armée allemande. Les résistants furent surpris et s’enfuirent. Tous ne réussirent pas. Il y eut parmi eux 16 morts, des blessés et 25 prisonniers qui furent déportés. Les Allemands auraient eu 80 morts. Léon Bonnot fut mortellement blessé au combat puis capturé par l’ennemi et fusillé à la ferme de Lucelans, à Mathay (Doubs).
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué comme soldat des Forces françaises combattantes (FFC) et des Forces françaises de l’intérieur (FFI), dossier SHD Vincennes GR 16 P 72681 (nc) et AC 21 P 26934 (nc).
Il reçut la Médaille de la Résistance avec rosette à titre posthume le 23 juillet 1965 (JO du 14/08/1965).
Son nom figure sur le monument de la Libération, à Besançon, sur le Mémorial du maquis, à Écot, sur la plaque commémorative dans l’église, à Grand’Combe-Châteleu et sur les monuments aux morts, à Étouvans et Grand’Combe-Châteleu (Doubs).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article230608, notice BONNOT Léon, Alphonse, Émile par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 26 juillet 2020, dernière modification le 27 juillet 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Musée de la Résistance 1940-1945 Données extraites du CD(DVD)-ROM La Résistance dans le Doubs (2008).— Site Bourguiclic, Les maquis d’Écot et du Lomont en 1944.— Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément