TACHON Marius François dit Jean

Par Henri-Ferréol Billy

Né le 30 novembre 1918 à La Chabanne (Allier), tué par erreur le 29 août 1944 à La Chabanne (Allier) ; cultivateur ; civil

Stèle de Marius Tachon
Stèle de Marius Tachon

Fils de Michel Claude Tachon et de Marie Frafin, il était cultivateur à La Chabanne (Allier).

Le 29 août 1944, il rentrait d’une journée occupée à des travaux agricoles ce jour de la fin du mois d’août. Les Allemands avaient quitté le secteur depuis peu de temps, et des FFI surveillaient encore les routes autour du Mayet-de-Montagne (Allier). Il faisait sombre, Jean Tachon ne répondit pas aux sommations d’une sentinelle qui tira et le tua sur place, là où se trouve la stèle, près du hameau de Retord. Selon les termes de Raymond MONCORGE, il a été tué « par erreur dans les combats de la Libération ».

Son nom figure sur le monument aux morts de La Chabanne (Allier) et une plaque commémorative se trouvant dans l’église de La Chabanne (Allier). Son nom de famille figure sur un monument commémoratif à Vichy (Allier).

Une stèle a été élevée en sa mémoire sur la D7, stèle devant laquelle passe chaque année la journée commémorative organisée par le comité local de l’ANACR de Vichy (Allier) à travers la montagne bourbonnaise le dimanche le plus proche du 24 juillet.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article230724, notice TACHON Marius François dit Jean par Henri-Ferréol Billy, version mise en ligne le 29 juillet 2020, dernière modification le 2 août 2020.

Par Henri-Ferréol Billy

Stèle de Marius Tachon
Stèle de Marius Tachon

SOURCES : Raymond Moncorgé, « Montagne bourbonnaise 1939-1945 », Imprimerie nouvelle, 2004. — Mail d’Henri DIOT du 28 juillet 2020. — La Montagne, 25 juillet 2017 . — Mémorial GenWeb

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément