DUBOIS Suzanne [née HUREL Suzanne, Léontine]

Par Jacques Girault

Née le 12 janvier 1908 à Lille (Nord), morte le 29 avril 2007 à Saint-Aignan (Loir-et-Cher) ; institutrice ; militante syndicaliste due la FUE, puis du SNI, résistante, militante communiste du Nord.

Fille d’un militaire colonial devenu facteur des postes, Suzanne Hurel entra à l’École normale d’institutrices en 1923. Elle enseigna à Ennevelin, adhéra au groupe de Jeunes, au syndicat de la Fédération unitaire de l’enseignement en 1929 et au Parti communiste en 1932 (selon son témoignage) ou 1936 (d’après la biographie d’Alfred Dubois).

Après son mariage en juillet 1934 à Lille (Nord) avec Alfred Dubois, instituteur communiste, elle enseigna à Tourcoing puis à Roubaix, dans le quartier des Longues haies où elle fut en relations directes avec les grévistes du textile. Elle participa avec d’autres instituteurs sous le Front populaire à l’équipe "Aventure" qui, après le vote des congés payés, voulait allier vacances et militantisme.

Révoquée pour avoir refusé de désapprouver le Pacte germano-soviétique, réfugiée en zone libre dans le Lot-et-Garonne en mai 1940, Suzanne Dubois demanda et obtint un poste d’institutrice à Agen. Résistante à partir de 1942, membre du Comité départemental de Libération, secrétaire départementale de l’Union des femmes françaises, en mai 1945, elle retrouva son mari et rentra dans le Nord en octobre 1945 où elle fut candidate aux élections législatives.

Elle reprit son poste d’institutrice, milita au Syndicat des instituteurs et au Parti communiste. Mère d’une fille en 1946, divorcée, elle fut conseillère municipale de Marcq-en-Barœul. Directrice d’école à Roubaix en 1959, elle y prit sa retraite en 1968 et se retira à Roubaix.

Séparée de son mari en 1949, elle divorça en 1977 et continuait à militer dans les organisations communistes. En 2007, l’Humanité, annonçant son décès, rendit hommage à sa fidélité.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article23076, notice DUBOIS Suzanne [née HUREL Suzanne, Léontine] par Jacques Girault, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 9 mars 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : RGASPI, 495 270 2750 (biographie d’Alfred Dubois). — Presse nationale. — Renseignements fournis par l’intéressée.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément