FABBRO Libéro

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 12 octobre 1923 à Bourtzwiller, aujourd’hui Mulhouse (Haut-Rhin), exécutés sommairement le 18 septembre 1944 à Clairegoutte (Haute-Saône) ; réfractaire au STO ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Libéro Fabbro naquit le 15 septembre selon le dossier de résistant du SHD Vincennes. Il était célibataire et réfractaire au S.T.O. et entra dans la résistance au maquis du Chérimont à Étobon (Haute-Saône).
Il fut capturé lors d’une reconnaissance dans les bois du Chérimont avec Paul Saint-Maurice et furent exécutés par l’ennemi. Ils furent inhumés sommairement et leurs corps furent retrouvés plusieurs mois après.
Il n’a pas été trouvé d’acte de décès.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué comme soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI), dossier GR 16 P 213625 et AC 21 P 181139 (non consultés).
Son nom figure sur le monument de la Libération à Besançon (Doubs), sur le Mémorial 1939-1945 à Étobon et sur le Mémorial de la Résistance à Vesoul (Haute-Saône).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article230783, notice FABBRO Libéro par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 31 juillet 2020, dernière modification le 1er août 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément