BARDIN Abel, François

Par Claude Pennetier

Né le 5 août 1904 à Charenton-le-Pont (Seine, Val-de-Marne), mort le 10 février 1960 au Kremlin-Bicêtre (Seine, Val-de-Marne) ; ajusteur ; militant de Villejuif (Seine, Val-de-Marne), syndicaliste des métaux et communiste de la région parisienne.

Fils d’un journalier et d’une ménagère, Abel Bardin, ancien combattant de la Première Guerre mondiale, ouvrier ajusteur, habitait en 1930-1931, 18 rue des Bons-Enfants à Villejuif. Il s’y était marié le 25 février 1928 avec Madeleine Sembel, originaire de Troyes (Aube).

Militant de l’Union syndicale des Travailleurs de la Métallurgie, Voiture - Aviation, Maréchalerie et parties similaires de la région parisienne, affiliée à la Fédération unitaire des Métaux, Abel Bardin fut élu à la commission exécutive de cette union au congrès du 22 mars 1930. Par ailleurs, Abel Bardin était membre du 4e rayon de la Région parisienne du Parti communiste et de la 13e section de l’ARAC.

Il était membre du bureau régional communiste en 1930. Le 11 mars 1930, à la conférence nationale de la Bellevilloise, il intervint sur la situation du Parti communiste dans la région parisienne et le lendemain présenta le rapport sur la situation financière.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article2308, notice BARDIN Abel, François par Claude Pennetier, version mise en ligne le 5 août 2009, dernière modification le 17 octobre 2021.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Nat. F7/13091, F7/13771, rapport de décembre 1930. — Arch. PPo. 321, rapport de décembre 1930. — État civil de Charenton-le-Pont.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément