GROSDEMOUGE Camille, Arthur, Joseph

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 29 juillet 1908 à La Longine (Haute-Saône), exécuté sommairement le 10 octobre 1944 à Belfort (Territoire de Belfort) ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Camille Grosdemouge était le fils de Camille Marcelin, ouvrier tisseur et de Marie Lisa Augustine Barrey, ouvrière tisseuse. Il se maria le 9 juin 1925 ou 1928 (illisible) à Faucogney (Haute-Saône) avec Yvonne Germaine Jechoux.
Il entra dans la résistance aux forces françaises de l’intérieur (FFI).
Il a été fusillé par l’ennemi le 10 octobre 1944 à Belfort.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué comme soldat des forces françaises de l’intérieur (FFI) et "Déporté et interné résistant" (DIR), dossiers SHD GR 16 P 272028 et AC 21 P 199542 (non consultés).
Son nom figure sur le monument de la Libération, à Besançon (Doubs), sur le monument aux morts, à Corravillers et le Mémorial de la Résistance, à Vesoul (Haute-Saône).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article230830, notice GROSDEMOUGE Camille, Arthur, Joseph par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 2 août 2020, dernière modification le 2 août 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément