JEANMOUGIN Abel, Henri

Par Jean-Louis Ponnavoy

Née le 7 juillet 1920 à Servance (Haute-Saône), mort en action le 25 septembre 1944 à Mélisey (Haute-Saône) ; agriculteur ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Abel Jeanmougin était le fils de Henri Benjamin et de Marie Julia Claudel. Il était célibataire et exerçait le métier d’agriculteur à Servance.
Il entra dans la Résistance au groupe du Haut-Ognon.
Lors de la Libération, Mélisey et d’autres villages voisins sont le théâtre de violents combats qui commencent le 25 septembre 1944, la défense allemande étant plus concentrée à l’entrée de la Trouée de Belfort. La commune fut libérée le 4 octobre 1944 par le 3e régiment de zouaves appuyé par l’escadron de Charnace et le peloton de mortier Eyrin.
Abel Jeanmougin fut tué au combat le 25 septembre 1944 entre Mélisey et Belonchamp.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué comme soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI). dossier SHD GR 16 P 308302 et AC 21 P 60014.
Son nom figure sur le monument de la Libération, à Besançon, sur la plaque commémorative, la stèle commémorative, à Mélisey (Doubs), sur le monument aux morts, à Servance et sur le Mémorial de la Résistance, à Vesoul (Haute-Saône).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article230849, notice JEANMOUGIN Abel, Henri par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 3 août 2020, dernière modification le 3 août 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément