KALKSTEIN Joachim

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né en Pologne (lieu et date non connus) ; mort par accident le 27 août 1944 à Recey-sur-Ource (Côte-d’Or) ; militaire ; para SAS.

Joachim Kalstein était juif polonais et s’engagea dans les paratrooper britanniques. En 1944, il était caporal au 2nd Special Air Service regiment (SAS). Son groupe Fut parachuté dans la nuit du 27 au 28 août 1944 pour venir en renfort du maquis de Recey-sur-Ource. Il se tua à l’atterrissage le 28 août à trois du matin au lieu-dit "la Croix Orette", à Recey-sur-Ource (Côte-d’Or), car son parachute ne s’était pas ouvert.
L’acte de décès de Joachim Kalstein mentionne froidement « un parachutiste tombé d’un avion anglais et portant le nom de Kalkstein du 2e SAS Régiment, de nationalité anglaise » et « aucun indice concernant son état-civil n’a pu être relevé sur lui ».
L’acte de décès fut dressé le 28 août 1944 à neuf heures sur la déclaration de Joseph Buzenet, garde champêtre, 64 ans, domicilié à Recey-sur-Ource.
Les honneurs militaires lui furent rendus par une unité FFI en présence de toute la population de Recey-sur-Ource au cimetière communal de Recey-sur-Ource où il est inhumé.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article230920, notice KALKSTEIN Joachim par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 4 août 2020, dernière modification le 5 novembre 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Jean Le Garzic Et l’Ource coulait toujours indifférente pages 200/201, Les Presses bretonnes Saint-Brieuc, 1985.— Jacques Canaud, Jean-François Bazin La Bourgogne dans la 2nde Guerre mondiale page 168, éditions Ouest-France, 1986.— Gilles Hennequin Résistance en Côte-d’Or tome VI page 120, Dijon 2004.— Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément