MORDELET Estelle

Par Julien Chuzeville

Lingère ; militante socialiste, féministe et syndicaliste.

Estelle Mordelet cofonda en 1899 le Groupe féministe socialiste (ou Groupe des femmes socialistes) avec Louise Saumoneau, Élisabeth Renaud et Louise Malsaigne.
En mars 1901, elle était la trésorière adjointe de la Chambre syndicale des travailleuses de l’aiguille, dont la secrétaire était L. Saumoneau. Estelle Mordelet était alors confectionneuse ; elle habitait au 53 de la rue Clisson (XIIIe arr.).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article230941, notice MORDELET Estelle par Julien Chuzeville, version mise en ligne le 5 août 2020, dernière modification le 10 janvier 2022.

Par Julien Chuzeville

SOURCES : La Petite République, 3 juillet 1899. — Le Petit sou, 14 mars 1901. — Le Parti ouvrier, 19 octobre 1901.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément