PROTET André

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 30 janvier 1923 à Lons-le-Saunier (Jura), exécuté sommairement le 24 septembre 1944 à Montbéliard (Doubs) ; ouvrier boucher ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

André Protet était célibataire et domicilié à Bethoncourt en 1940. Il exerçait le métier d’ouvrier boucher.
Il entra dans la Résistance au maquis du Doubs, FFI groupe Fredy Drouhin. Il fut arrêté le 24 septembre 1944 et abattu par la Milice au bois du Mont-Chevis, à Montbéliard, en compagnie de Jean Néri.
Il est inhumé dans le carré militaire du cimetière communal, à Bethoncourt (Doubs).
Il obtint la mention « Mort pour la France » et le titre de "Déporté et interné résistant" (DIR) et fut homologué comme soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI), dossiers SHD Vincennes GR 16 P 492174 et Caen AC 21 P 138765 (non consultés).
Il reçut la Médaille de la Résistance par décret du 28 juillet 1955 (JO du 5/08/1955).
Son nom figure sur le monument de la Libération, à Besançon, sur le monument aux morts, à Bethoncourt et sur la stèle commémorative à la mémoire de Jean Néri et André Protet, à Montbéliard (Doubs).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article230944, notice PROTET André par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 5 août 2020, dernière modification le 11 novembre 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Musée de la Résistance 1940-1944 en ligne Données extraites du CD(DVD)-ROM : La Résistance dans le Doubs (2008).— Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément