CANALI Jean, Baptiste

Par Robert Serre, Frédéric Stévenot

Né le 21 juin 1921 à Évisa (Corse, auj. Corse-du-Sud), tué en action le 22 août 1944 à Nyons (Drôme) ; résistant FFI-FTPF.

Jean Canali appartenait au 1er bataillon de FTP, 2e compagnie, quand il fut tué à Nyons le 22 août 1944.
Une colonne blindée allemande venant de l’ouest se dirigeait sur Nyons. Arrivée au bois Saint-Pierre, elle rencontra un camion chargé de maquisards. Un premier affrontement eut lieu. Les Allemands firent demi-tour et allèrent chercher des renforts à Saint-Maurice-sur-Eygues, avec lesquels ils attaquèrent les maquisards qui se défendaient vaillamment en utilisant un canon pris à l’ennemi la veille à Montclus (Hautes-Alpes). La bataille dura une partie de la journée et les Allemands ne purent atteindre Nyons, mais les résistants déplorèrent sept morts, dont Jean Canali.

« Mort pour la France » (AC 21 P 37606), Jean Canali fut homologué en tant que FFI (GR 16 P 103706). Il ne semble pas avoir reçu la médaille de la Résistance.

Son nom figure sur le monument aux morts du cimetière de Bastia et celui d’Évisa, ainsi que sur des plaques commémoratives apposées dans l’église du village.
Il figure également sur la Stèle du bois de Saint-Pierre à Nyons.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article230969, notice CANALI Jean, Baptiste par Robert Serre, Frédéric Stévenot, version mise en ligne le 6 août 2020, dernière modification le 20 juin 2022.

Par Robert Serre, Frédéric Stévenot

SOURCES : SHD Caen et Vincennes (n.c.). — Sites Internet : Mémoire des hommes ; Mémorial GenWeb. — Terre d’Eygues, n°13, 1994.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément