GEISTDOERFER Jean

Par Gauthier Langlois

Négociant-brasseur à Dinan (Côtes d’Armor), propriétaire d’un journal socialiste rédigé par des proscrits de Jersey en 1851.

Avec quatre proscrits réfugié à Jersey : Joseph Seigneuret, Édouard Bonnet-Duverdier, Charles Alexandre Leballeur-Villiers et Auguste Lemeille, il créa un petit hebdomadaire, La Sentinelle du peuple, qui était adressé depuis Dinan aux militants républicains de Paris et de l’Ouest de la France. Le 1er numéro était daté du 23 octobre 1851 an IV de la République. Au moment du coup d’État du 2 décembre 1851, le journal lança un appel au soulèvement. Les membres du comité révolutionnaire organisèrent même une expédition en France, en sachant que leur tête serait mise à prix et qu’ils risquaient la mort. Mais l’apathie générale les obligea à regagner rapidement Jersey.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article231000, notice GEISTDOERFER Jean par Gauthier Langlois, version mise en ligne le 9 août 2020, dernière modification le 9 août 2020.

Par Gauthier Langlois

SOURCES : La Sentinelle du peuple, Dinan, 1851.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément