BADEL Robert, André, Jean, Julien

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 3 mai 1912 à Nancy (Meurthe-et-Moselle), exécuté sommairement le 13 octobre 1944 à Bethoncourt (Doubs) ; dentiste ; résistant de l’OCM et Libération-Nord.

Jean Badel était domicilié à Montbéliard et exerçait le métier de dentiste. Il était marié avec Marie Odette Machin, modiste, dont il eut un enfant.
Il entra dans la Résistance à l’Organisation civile et militaire (OCM) et dépendait de Libération-Nord.
Chef de groupe, il fut arrêté par les Allemands en compagnie de Paul Breuillot le 26 septembre 1944 et fusillé avec lui le 13 octobre 1944 à 18h30 au lieu-dit "entre les deux ponts", à Bethoncourt (Doubs).
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué le FFI et titre de "Déporté et interné résistant", dossiers GR 16 P 26566 et AC 21 P 700987 (non consultés).
Il reçut la Médaille de la Résistance à titre posthume par décret du 22 avril 1966 (JO du 4/06/1966).
Son nom figure sur le monument de la Libération, à Besançon, sur le monument commémoratif, à Bethoncourt, sur le monument aux morts, à Montbéliard, sur la plaque commémorative dans l’église et le monument aux morts 1939-1945, à Orchamps-Vennes (Doubs).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article231122, notice BADEL Robert, André, Jean, Julien par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 10 août 2020, dernière modification le 6 juillet 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Musée de la Résistance 1940-1945 en ligne, biographie de Jean Badel Données extraites du CD(DVD)-ROM : La Résistance dans le Doubs (2008).— Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès).

Version imprimable Signaler un complément