BATTESTI Pierre

Par Frédéric Stévenot

Né le 21 novembre 1897 à Venaco (auj. Haute-Corse), mort le 23 septembre 1943 à Campo-al-Quercio, comm. d’Antisanti (auj. Haute-Corse) ; résistant FFC-FFI, R2 Corse (groupe Scamaroni)

Fils de Jules Battesti et de Louise Carlotti, Pierre Battesti était chef du secteur d’Aléria. Il fut tué dans les combats pour la libération de la Corse, à Muniglia (Antisanti).

« Tué par l’explosion d’une mine », reconnu « mort pour la France » (AC 21 P 15453) à titre militaire, Pierre Battesti fut homologué en tant que FFI et FFC (GR 16 P 38058). Il ne semble pas avoir reçu la médaille de la Résistance. Il fut inhumé dans le cimetière de son village natal.

Son nom figure sur le monument aux morts de Venaco et celui du cimetière de Bastia, ainsi que sur le Livre d’or de la Résistance de la commune de Sartène.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article231155, notice BATTESTI Pierre par Frédéric Stévenot, version mise en ligne le 11 août 2020, dernière modification le 28 juin 2021.

Par Frédéric Stévenot

SOURCES. SHD Caen et Vincennes (n.c.). — Sites Internet : Mémoire des hommes ; Mémorial GenWeb (1, 2, 3) ; Les Corses morts pendant la deuxième guerre mondiale.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément