SERENA Salvador

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 26 avril 1923 à Belfort (Territoire de Belfort), mort en action le 27 septembre 1944 à Auxelles-Bas (territoire de Belfort) ; scout de France ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Salvador Serena était routier scout de France au clan Guy de Larigaudie de Belfort. Son clan routier fut décoré de la Croix de guerre, pour avoir perdu 12 de ses membres (sur 24) dans les combats pour la libération et de la Médaille de la Résistance le 24 avril 1946.
Il entra dans la Résistance aux Forces françaises de l’intérieur (FFI) dans le maquis de Doubs.
Il fut tué dans la Côte d’Auxelles-Bas alors qu’il participait à l’attaque d’un convoi allemand. Il obtint une citation : « Maquisard courageux jusqu’à la témérité. Le 17 septembre 1944 est volontaire auprès de son Officier blessé, le ravitaillant et le soignant. Armé d’un F.M. le 27 septembre 1944, tendit une embuscade sur la route d’Auxelles-Bas à une patrouille allemande. Son arme s’étant enrayée, il tomba à son tour » ce qui valut l’attribution de la Croix de guerre avec palme.
il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué comme soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI), dossier SHD de résistant GR 16 P 545324 et AC 21 P 154842 (non consultés).
Il reçut la Médaille de la Résistance à titre posthume par décret du 22 avril 1966 (JO du 4/06/1966).
Son nom figure sur la stèle commémorative, à Auxelles-Bas, sur le monument aux morts, square du Souvenir et la plaque commémorative du clan Guy de Larigaudie, à Belfort (Territoire de Belfort).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article231178, notice SERENA Salvador par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 12 août 2020, dernière modification le 12 août 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Musée de la Résistance en ligne Fanion du clan de scouts-routiers - Guy de Larigaudie.— Mémoire des Hommes.— Mémorial genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément