HUSSER Julien, Wihelm

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 28 février 1911 à Colombier-Fontaine (Doubs), mort en action le 23 septembre 1944 à Longevelle-sur-Doubs (Doubs) ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Julien Husser était domicilié à Longevelle et marié avec Lucette Émilie Jeanpérin. Il exerçait le métier d’ouvrier d’usine et entra dans la Résistance à la Cie Engel, groupe Mont Bart (M.B.)
Il fut tué au combat par un éclat d’obus le 23 septembre 1944 à Longevelle (Doubs). Il décéda à son domicile route nationale à 14 heures des suites de ses blessures.
L’acte de décès fut dressé le 24 septembre 1944 sur la déclaration de Pierre Lagorce, charpentier, voisin du défunt, domicilié à Longevelle.
Il obtint la mention « Mort pour la France » sur avis du 26 avril 1945 et fut homologué comme soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI), dossier SHD GR 16 p 299818 et AC 21 P 56681 (non consultés).
Il reçut la Médaille de la Résistance par décret du 23 juillet 1965 (JO du 14/08/1965).
Son nom figure sur le monument aux morts, à Lougres et le monument commémoratif du maquis du Lomont, à Pierrefontaine-lès-Blamont (Doubs).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article231220, notice HUSSER Julien, Wihelm par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 17 août 2020, dernière modification le 24 décembre 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Musée de la Résistance 1940-1945 en ligne Données extraites du CD(DVD)-ROM : La Résistance dans le Doubs (2008).— Mémoire des Hommes— Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément