PÉRU Frantz-Henri

Par Jean-Louis Robert

Né en 1829, mort à Paris en 1923 ; pianiste ; membre de la commission d’initiative de la Fédération des associations départementales pendant la Commune.

D’origine bordelaise, Henri Péru fut un des derniers élèves de Chopin en 1847-1848. Il eut ensuite une longue carrière de pianiste et compositeur. Habitant 70 rue Saint-Lazare à Paris, en février 1871, il proposa qu’un concert soit joué en faveur des étrangers qui avaient participé à la défense de Paris pendant le siège par les Prussiens. En 1871, il fit partie de ceux qui lancèrent le 22 avril la création d’une Fédération d’associations d’originaires des départements. Il présida le groupe des originaires de la Gironde. Il partit pour Bordeaux à la mi-mai pour faire de la propagande en faveur de la Commune et plus particulièrement dénoncer la responsabilité de Versailles dans le déclenchement de la guerre civile. Bien que repéré par la police versaillaise, il ne fut pas inquiété, et en juillet 1871 il joua à un concert au casino d’Arcachon. En 1898, il fut candidat sans étiquette aux élections législatives dans la 2e circonscription de Sceaux.
Péru fut à l’origine du monument Chopin au Luxembourg et intervint, en remplacement de Massenet, malade, le jour de son inauguration en octobre 1900. Reconnu comme « le dernier élève de Chopin », Péru fit l’objet de nombreux articles dans la presse, jusqu’à sa mort que L’Intransigeant annonça le 14 janvier 1923.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article231227, notice PÉRU Frantz-Henri par Jean-Louis Robert, version mise en ligne le 17 août 2020, dernière modification le 4 septembre 2020.

Par Jean-Louis Robert

SOURCES : « Le dernier élève de Chopin », Le Temps, 11 décembre 1913. —
Notes de Péru destinées à son voyage à Bordeaux en mai 1871, Martin P. Johnson, The Paradise of Association, Political Culture and Popular Organizations in the Paris Commune of 1871, University of Michigan Press, 1996. — La Sociale, 8 et 12 mai 1871. — Le Cri du Peuple, 24 avril 1871.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément