MOZER jacques, Claude

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 14 septembre 1923 à Bondeval (Doubs), mort en action le 19 février 1944 à Mont-de-Vougney (Doubs) ; cultivateur ; résistant des francs-tireurs et partisans français (FTPF) et des Forces françaises de l’intérieur (FFI)..

Jacques Mozer était célibataire et exerçait le métier de cultivateur.
Il entra dans la Résistance aux Francs-tireurs et partisans français (FTPF) du groupe Bara.
Il fut tué lors de l’attaque par les GMR aux ordres de Vichy du maquis du Friolais, à la ferme des Combes de l’Auge (secteur de Maîche) le 19 février 1944, à Mont-de-Vougney (Doubs).
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué comme soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI), dossier SHD GR 16 436378.
Son nom figure sur le monument de la Libération, à Besançon, sur le monument aux morts, à Bondeval et sur le Mémorial, à Mont-de-Vougney (Doubs).
Sur ce dernier on peut lire l’inscription suivante ; "Ici le 19 février 1944 furent lâchement assassinés par les policiers et G.M.R. aux ordres de Vichy cinq maquisards F.T.P.F."

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article231316, notice MOZER jacques, Claude par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 21 août 2020, dernière modification le 22 août 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Musée de la Résistance 1940-1945 en ligne Données extraites du CD(DVD)-ROM : La Résistance dans le Doubs (2008).— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément