LEDIEU Joséphine [ISSANDOU Mauricette, Joséphine]

Par Marie-Cécile Bouju

Né le 17 décembre 1909 à Saint-Sulpice (Tarn), morte le 8 novembre 1993 à Toulouse (Haute-Garonne), résistante

Fille d’Hillaire Issandou, employé aux chemins de fer (Paris-Orléans) et de Marie Delmas, Joséphine Issandou avait le certificat d’études primaires et poursuivi sa scolarité primaire supérieurs. Elle a épousé Emile Ledieu le 10 avril 1928 à Arpajon-sur-Cère (Cantal). le couple eut au moins une fille.

Émile Ledieu était propriétaire d’une librairie-imprimerie rue Emile-Duclaux à Aurillac.
En 1941, il entra en résistance. Son commerce fabriqua toute ou l’essentiel des publications clandestines diffusées à Aurillac. Sa librairie était aussi un des centres d’activité principaux de la résistance locale. Il a abrité des hommes et femmes pourchassées.

Les époux Ledieu furent décorés à la libération : En 1945, Emile Ledieu reçut la médaille de la résistance et Joséphine Ledieu la médaille de la reconnaissance française.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article231357, notice LEDIEU Joséphine [ISSANDOU Mauricette, Joséphine] par Marie-Cécile Bouju, version mise en ligne le 22 août 2020, dernière modification le 15 octobre 2020.

Par Marie-Cécile Bouju

SOURCES : Arch. dép. Tarn 4 E 271 (n°43) acte naiss. [en ligne].

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément