Inconnue alias SCARLETT

Par Jean-Louis Ponnavoy

Résistante inconnue disparue le 13 juillet 1944 à La Planée (Doubs) ; résistante.

Scarlett dont le patronyme n’est pas connu était son pseudonyme.
Elle était résistante du groupement Frontière du Doubs.
Le 13 juillet 1944 vers 17 heures le camp des maquisards fut attaqué par une troupe ennemie composée de soldats allemands et d’Ostruppen Ukrainiens. Quelques jours auparavant un maquisard capturé par des douaniers et remis à la Feldgendarmerie avait révélé l’emplacement du camp. Les maquisards eurent le temps de s’enfuir mais une résistante Marie Hélène Wuilleumier fut touchée au côté gauche. Elle put rejoindre ses camarades qui confectionnèrent un brancard pour la transporter mais pour des raisons inconnues ils l’abandonnèrent ensuite en compagnie de Scarlett. Les deux femmes furent rapidement encerclées et le chef du détachement ennemi donna l’ordre de ramener Scarlett au camp et d’exécuter Marie Hélène qui fut aussitôt achevée à bout portant d’une balle en pleine tête le 13 juillet 1944 au lieu-dit "La Citerne" à La Planée (Doubs). Scarlett quand à elle fut sans doute exécutée également. Elle est considére comme disparue.
Il n’y a pas de trace d’un monument où elle serait inscrite.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article231374, notice Inconnue alias SCARLETT par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 22 août 2020, dernière modification le 23 août 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Pontarlier Stèle Marie-Hélène Wuilleumier. — Mémorial genweb biographie de WuilleumierMarie Hélène.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément