BROUCHIER Louis, Auguste, César

Par Jacques Girault

Né à Rians (Var), le 27 janvier 1918, mort le 16 février 1988 à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) ; mécanicien puis cultivateur : militant communiste dans le Haut-Var ; résistant.

Fils de Jean-Baptiste Brouchier, cultivateur communiste, Louis Brouchier devint ouvrier en 1931 au garage de Kléber Coquillat à Rians puis, en 1937, travailla comme mécanicien dans un garage Citroën d’Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Il fut adhérent à la section aixoise du syndicat CGT des Métaux pendant cette période. Il adhéra en 1936 aux Jeunesses communistes et diffusa L’Avant-Garde. Il les quitta en mars ou avril 1938. Ajourné pour le service militaire, jusqu’en décembre 1940, il travailla comme surveillant des eaux et forêts à Rians, profession précisée par la suite en surveillant du groupe de travailleurs étrangers.

A la suite d’un arrêté préfectoral du 18 février 1941, il fut interné au centre de séjour surveillé de Saint-Paul d’Eyjeaux (Haute-Vienne) à partir du 3 mars 1941. Interrogé pour obtenir sa libération, il déclara qu’il reniait le Parti communiste et qu’il ignorait les motifs de son internement. Il s’opposait à l’accusation d’avoir été l’instigateur d’une grève des travailleurs espagnols. Il précisait son soutien à la politique du Maréchal et s’engageait à l’aider. Il fut libéré le 6 juillet 1942.

Louis Brouchier, incorporé le 1er février 1942 dans le groupement FTPF du Var, entra dans le groupe FTPF de Rians le 15 mars 1944 sous le pseudonyme « Joseph ». Il servit jusqu’au 30 septembre 1944. Selon une autre attestation, il serait entré au groupe de résistance de Rians le 1er octobre 1943 et avait appartenu au groupe de résistance armée du 15 mars 1944 au 19 août 1944.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article231408, notice BROUCHIER Louis, Auguste, César par Jacques Girault, version mise en ligne le 24 août 2020, dernière modification le 8 septembre 2020.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Dép. Var, 4 M 59.4.1. — Archives familiales. — Renseignements transmis par l’intéressé et Jean-Marie Guillon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément