MARTIN Marcel, Auguste, Charles, Lucien

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 13 janvier 1925 à Calais (Pas-de-Calais), mort en action le 28 août 1944 à Saint-Julien-de-Civry (Saône-et-Loire) ; résistant de l’armée secrète (AS).

Marcel Martin était le fils de Marcel, André, Mirabeau, raboteur sur métaux et de Mariette Apolline Sophie Duwiquet, sans profession.
Il était célibataire et entra dans la Résistance au maquis de l’armée secrète de Saint-Julien-de-Civry (Saône-et-Loire).
Il fut tué par balle le 28 août 1944 dans un engagement avec l’ennemi, à Saint-Julien-de-Civry (Saône-et-Loire).
L’acte de décès fut transcrit à Calais le 14 décembre 1944 et il obtint la mention « Mort pour la France », transcrite sur l’acte.
Son nom figure sur la plaque commémorative du maquis, à Saint-Julien-de-Civry (Saône-et-Loire).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article231462, notice MARTIN Marcel, Auguste, Charles, Lucien par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 25 août 2020, dernière modification le 9 juillet 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : dossier SHD AVCC Caen AC 21 P 81883 (nc).— Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.— État civil (acte de naissance).
Acte de décès demandé

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément