HÉBERT Maxime, Lucien

Par Jean-Yves Bonnard

Né le 4 juillet 1924 à Paris (Xe arr.), mort en action le 31 août 1944 à Creil (Oise) ; ouvrier boucher ; résistant FFI.

Fils de Lucien Hébert, et de Jeanne née Philip, Maxime Hébert était célibataire et était domicilié à Saint-Gratien (Seine-et-Oise, Val-d’Oise).
Maxime Hébert s’engagea dès 1943 dans la Résistance, Mouvement Libération, secteur de Seine-et-Oise Nord, sous le commandement du Colonel Laroque, dit Lancien. Il participa activement aux combats de la Libération à Saint-Gratien, Enghien-les-Bains, Sannois, Ermont, Franconville, Soisy-sous-Montmorency, Montmorency, Pierrelaye, Le Plessis-Bouchard, Beaumont, Auvers-sur-Oise (Seine-et-Oise, Val-d’Oise) puis Chantilly et Creil (Oise).
Maxime Hébert fut tué en traversant l’Oise sur les débris du pont de Creil que les Allemands venaient de détruire le 31 août 1944, balayé par une rafale depuis la rive droite, tirée par une compagnie allemande d’arrière-garde cachée au bord du pont.
Maxime Hébert est inhumé au cimetière communal de Saint-Gratien.
Maxime Hébert fut homologué FFI, il reçut la mention « Mort pour la France » et il fut décoré de la Croix de guerre avec étoile de vermeil et citation à l’ordre du corps d’armée sous le n°347 du 18 juillet 1945.
À Saint-Gratien son nom figure sur le monument aux morts du cimetière communal, sur la plaque à la mémoire des Morts pour la France dans le hall de l’hôtel de ville et sur une stèle érigée dans le cimetière communal division n° 3 pour honorer son sacrifice et celui de ses quatre camarades Georges Didou, Robert Joubel, Marcel Laroche et Daniel Prunotto : ces cinq FFI étaient tous partis en jeep de Saint-Gratien pour participer à la libération du territoire aux côtés des Alliés.
Une avenue de Saint-Gratien porte le nom de Maxime Hébert.
Une plaque a été apposée sur le parapet du pont de l’Oise à Creil en hommage à sa mémoire et à celle de ses quatre camarades FFI tombés en ce lieu ; il y figure avec le prénom de Lucien.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article231485, notice HÉBERT Maxime, Lucien par Jean-Yves Bonnard, version mise en ligne le 26 août 2020, dernière modification le 7 juin 2022.

Par Jean-Yves Bonnard

SOURCES : Arch. Dép. Oise, 33W 8259. — AVCC Caen, AC 21 P 49669. — SHD Vincennes, GR 16 P 287856. — www.resistance60.fr. — Site Internet Mémoire des Hommes. — Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément