MOURTOUX François, Jean

Par Pierre-Henri Zaidman

Né le 13 février 1829 à Lignères (Mayenne) ; maçon ; domicilié à Paris, 62 rue Nollet ou 131 rue Cardinet (XVIIe arr.) ; communard, tué en combattant.

Marié à une lingère, François Mourtoux s’engagea pendant le Siège de Paris dans la 4e compagnie du 257e bataillon de la Garde nationale, il passa dans la 2e compagnie de marche et continua de servir après le 18 mars 1871. Il fut tué près de Colombes le 18 avril. Sa veuve Sophie Meyer reçut 50 francs de la commission d’enquête de l’arrondissement, puis 150 francs à titre de pension le 19 mai.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article231528, notice MOURTOUX François, Jean par Pierre-Henri Zaidman, version mise en ligne le 27 août 2020, dernière modification le 8 juin 2022.

Par Pierre-Henri Zaidman

SOURCES : Arch. Paris, VD/3/18, D2R4 47 et V4E 4722 (2311). ― Arch. Min. Guerre, Ly 45 et Ly 92.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément